Ethiopia

Engagements de l' AG 2014 de haut niveau

download Download PDF

Vue d'ensemble des progrès

Total: 7 Engagements

flag

Priorité politique

analytics

Prise de décision à base factuelle

checkclipboard

Processus nationaux

Engagements

Progrès réalisés

Domaine prioritaire

Catégorie

  • Progrès:

  • Concrétisés

  • Presque concrétisés

  • Bons progrès

  • Progrès lents

  • Obstacles importants

  • Aucune donnée

Le Ministère de la santé collaborera avec le Ministère des finances et du développement économique, le Ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie et le Ministère de l’éducation pour veiller à ce que l’importance de l’assainissement et de l’hygiène – en tant que sous-secteur de l’EAH – soient largement reconnus et qu’ils soient dotés des ressources nécessaires. Pour se faire, un personnel qualifié, des objectifs et des budgets bien définis seront mis en place dans le cadre du Plan pour la croissance et croissance et la transformation de l’Éthiopie qui débutera en 2015.

2015
flag

Définition des priorités en matière de politiques

Visibilité

Jalons des progrès:

Pour assurer que des indicateurs sur l’assainissement et l’hygiène soient intégrés au Plan de croissance et de transformation (GTP), le système de gestion de l’information sanitaire (HMIS) a été actualisé en 2014 avec un renforcement des indicateurs sur l’assainissement. Des cibles et des indicateurs sur l’assainissement sont intégrés dans le projet de GTP II et comprennent des cibles séparées pour Eau, assainissement et hygiène (EAH/WASH). Le secteur EAH/WASH est reconnu comme secteur autonome au sein du GTP et ses cibles majeures y seront intégrées, des cibles sont en train d’être définies pour le GTP II et il y aura des cibles EAH/WASH séparées.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:

Finalisation du Plan de croissance et de transformation (GTP).



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Oui, probable


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Grande influence

Le Ministère des finances et du développement économique collaborera avec le Ministère de la santé, le Ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie et le Ministère de l’éducation pour obtenir une financement interne et externe destiné à combler le déficit de financement de l’actuel programme national « One WASH » et, en réalisant cela, à faire passer les fonds disponibles de 68 % à 100 % du budget nécessaire d’ici la fin 2015.

2015
flag

Définition des priorités en matière de politiques

Financement

Jalons des progrès:

Le ministre d’État pour l’Eau, l’Irrigation et l’Énergie (MOWIE) a abordé la question du besoin de crédits supplémentaires pour le Programme national eau, assainissement et hygiène unifié (OWNP) lors de la réunion mondiale des bailleurs de fonds du secteur Eau, assainissement et hygiène (EAH/WASH) tenue à La Hague en décembre 2014. Des bailleurs de fonds clés de l’Éthiopie se sont montrés intéressés par une contribution au Compte consolidé Eau, assainissement et hygiène (CWA). La conférence sur le financement du développement organisée en juillet 2015 en Éthiopie se présente une bonne occasion de plaider pour une augmentation des crédits au secteur EAH/WASH. Des contributions provenant des Régions, des districts et des communautés sont requises pour promouvoir l’appropriation ; elles se montent actuellement à 10 % pour les Régions, 5 % pour les districts (woreda) et 5 % pour les communautés villageoises. Pour les petites villes, une contribution pouvant s’élever jusqu’à 30 % est attendue de la communauté locale. Une Note sur les objectifs de programme (POM) pour les partenaires contribuant au CWA a été mise au point et approuvé en novembre 2014, le CWA est ouvert. Les versements initiaux aux régions ont été effectués en janvier 2015.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:

 Recensement des investissements par les bailleurs de fond et par les partenaires du secteur EAH/WASH.



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Possible (avec des efforts supplémentaires)


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Influence relative

Le Ministère de la santé se consacrera, aux côtés du Ministère du développement urbain et de la construction, du Ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie, du Ministère de l’éducation et du Ministère de l’environnement et des forêts à concevoir, accepter et entamer la réalisation d’une Stratégie nationale intégrée d’assainissement et d’hygiène d’ici la fin 2015.

2015
checkclipboard

Procédures nationales de planification

Politiques publiques et planification

Jalons des progrès:

Les ministères clés du Secteur se sont rencontrés en mai 2014 et ont signé un accord-cadre sur la mise au point d’une stratégie. Une étude a été demandée à un cabinet d’experts-conseils et un rapport provisoire a été soumis et est en cours d’examen par le Groupe de travail technique intégré Assainissement et Hygiène. Du personnel de l’UNICEF a été détaché au ministère de l’Eau depuis mars 2014 et des discussions sont en cours pour le placement d’Assistants techniques dans les ministères de l’Éducation, de la Santé, du Développement urbain et de la construction. Des démarches ont été faites auprès de la Fondation Bill et Melinda Gates en juillet 2014 concernant les activités « Réinventer les toilettes », mais aucun engagement n’a été pris par la Fondation pour des interventions en Éthiopie.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:

 Finalisation du document de stratégie et agrément à titre de document de politique.



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Oui, probable


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Influence relative

Le Système national de gestion d’information pour le suivi et l’évaluation du secteur EAH - géré par le Bureau national de coordination de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène - sera renforcé grâce à une opération conjointe du Ministère de la santé, du Ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie et du Ministère de l’éducation. Ceci sera réalisé grâce à l’intégration des indicateurs relatifs à l’hygiène et à la salubrité de l’environnement/santé du Système d’information de gestion de la santé (HMIS) et à leur mise en relation avec le Système national de gestion de l’information relatif à l’EAH. Ce dispositif permettra un suivi précis des progrès vers la réalisation des objectifs du programme national « One WASH » d’ici la fin 2015.

2015
analytics

Prise de décisions fondée sur des données factuelles

Systèmes nationaux de suivi

Jalons des progrès:

Les indicateurs de résultat pour la santé et l’assainissement ont été renforcés dans le Système de gestion de l’information sanitaire(HMIS) en 2014 ; pour le ministère de l’Éducation le Système d'information sur la gestion des établissements d'enseignement (EMIS) a été révisé avec l’adjonction d’indicateurs EAH/WASH. La collecte des données pour l’inventaire EAH/WASH ayant été terminée dans la Région somalie, un atelier a réuni les parties prenantes à Addis-Abeba en mai 2014. Ceci a mené au transfert des autres données régionales dans le logiciel Akvo flow system. Le JMP- Programme commun OMS/UNICEF de surveillance de l'eau et de l'assainissement a visité l’Éthiopie en mars 2015 pour créer des liaisons entre les systèmes HMIS, EMIS et le système national de gestion de l’information du secteur WASH : un système de Suivi et Évaluation intégré a été mis en place.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:

 Mise au point et mise en place d’un système Suivi & Évaluation pour les systèmes EMIS, HMIS et pour l’Accord sur les Eaux du Nil (NWI) couramment en cours d’organisation. Mise au point d’un indice de viabilité durable et nécessité de procéder à des contrôles de durabilité.



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Oui, probable


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Influence relative

Le Ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie et le Ministère de l’éducation mèneront une action commune en vue du renforcement à tous les niveaux – et si cela est nécessaire, à leur mise en place - des structures de coordination fonctionnelles, tel que cela été défini par le Cadre de mise en œuvre de l‘EAH (WIF), cela d’ici la mi-2015.

2015
checkclipboard

Procédures nationales de planification

Coordination et harmonisation

Jalons des progrès:

Pour renforcer, et où cela est nécessaire mettre en place des structures de coordination fonctionnelles aux niveaux national, des districts (woreda) et des villes, comme déterminé par le Cadre de mise en œuvre du secteur EAH/WASH (WIF), à la date de février 2015 des Assistants techniques avaient été recrutés au niveaux régional et de district pour tous les bureaux sectoriels. Pour renforcer les activités de coordination entre les partenaires humanitaires et les partenaires au développement, un groupe de travail sur les urgences et le secteur EAH/WASH a été organisé sous le contrôle des Comités techniques du Groupe de travail du secteur Eau et celui du secteur EAH/WASH (WSWG /WASH). Pour assurer que la perspective OWNP soit solidement intégrée dans les plans régionaux, des programmes de travail et de passation de marchés initiaux ont été mis au point pour les fonds du Compte consolidé EAH/WASH (CWA) et de bons progrès enregistrés pour la préparation au lancement des activités.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:

Le Groupe de travail du secteur Eau et les 2 Comités techniques au niveau fédéral n\'ont pas encore été complètement activés.



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Oui, probable


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Influence relative

Le Ministère de la santé contribuera au renforcement des capacités des responsables de la santé publique en effectuant des évaluations de déficits en capacités, en accroissant leur nombre, en leur donnant les qualifications nécessaires et en élargissant le champ de leur action à tous les niveaux. Cela permettra à 82 % des communautés d’Éthiopie d’obtenir le statut, déclaré et vérifié, de « communauté exempte de défécation en plein air » d’ici 2016.

2015
checkclipboard

Procédures nationales de planification

Capacité (y compris les RH)

Jalons des progrès:

 Le ministère de la Santé va entreprendre des évaluations des lacunes en personnel de santé et appliquer des sous-stratégies afin de renforcer les mécanismes pour la formation du personnel de santé et pour sa fidélisation- non encore réalisé. Afin de renforcer les mécanismes visant à fournir une formation de qualité aux agents de santé de première ligne au niveau des districts (woreda) et des quartiers (kebele), le matériel de formation Hygiène et Santé environnementale va être mis a jour en mars 2015. Les évaluations et les analyses de la Politique santé et environnement (HEP) en milieu urbain visant à définir et mettre en œuvre des sous-stratégies destinées à adapter cette politique aux besoins des communautés urbaines et d’obtenir des améliorations de l’assainissement urbain ont été complétées. On compte que la Stratégie intégrée d’assainissement urbain qui sera définie soit adaptée aux processus relatifs à la HEP en milieu urbain.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:

 Formation des agents de santé sur la base d’une analyse détaillée des besoins et sur les lacunes identifiées.



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Possible (avec des efforts supplémentaires)


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Influence relative

Le Ministère de l’eau, de l’irrigation et de l’énergie et le Ministère de la santé optimiseront la durabilité sous tous ses aspects de l’EAH grâce à la publication de manuels d’exploitation et de maintenance des systèmes de distribution d’eau, à la mise en place de mécanismes de contrôle de la durabilité des systèmes d’eau et d’assainissement et à un accès à 84 % aux latrines améliorées d’ici la fin 2016. Ceci sera réalisé en mettant en pratique les directives récemment approuvées de marketing de l’assainissement.

2015
checkclipboard

Procédures nationales de planification

Capacité (y compris les RH)

Jalons des progrès:

 Assurer une viabilité durable : Une étude va être commandée à des experts-conseils afin de définir un indice de durabilité destiné à entreprendre des contrôles externes annuels. Les objectifs de cette étude ont été définis et sont en train d’être révisés par le ministère de l’Eau, de l’Irrigation et de l’Énergie (MOWIE). Une plateforme San Mark (commercialisation des activités sanitaires) pour les diverses parties prenantes a été mise en place en avril 2014 afin d’appuyer la mise en œuvre des directives San Mark et de procéder à des échanges de connaissances. Pour assurer la participation du secteur privé et des PME, une formation destinée aux entrepreneurs du secteur de l’assainissement est en cours au niveau régional en utilisant des manuels traduits en Amharique.



Etapes restantes pour concrétiser les engagements:



Susceptible d’y arriver pour 2016?

Oui, probable


Influence de la RHN de 2014 sur les progrès réalisés par rapport aux engagements:

Influence relative