Dialogue politique de haut niveau

Le Dialogue de haut niveau sur les engagements est le processus principal du partenariat afin de mobiliser les décideurs politiques à prendre des mesures concretes. Il est conçu pour encourager un dialogue politique permanent aux niveaux national (y compris a l'échelle sous-nationale) et mondiale et se concentre sur l'obtention de résultats sur le terrain.


 

New HLCD wheel without time

Le Dialogue politique de haut niveau (HLPD) englobe le processus préparatoire qui est mené par les pays et les bailleurs de fonds pour mettre au point des engagements spécifiques, les Réunions de haut niveau ainsi que le suivi annuel des engagements souscrits.

Pendant le HLPD, les dialogues a l’échelle nationale sont renforces – a la fois entre les ministres (et les parlementaires), les acteurs techniques, les organisations de la société civile, les bailleurs de fonds, les banques de développement et les citoyens – et constitue une plateforme pour renforcer la responsabilité mutuelle. Les partenaires sont encouragés à intervenir pour accroitre la priorité politique accordée aux questions du secteur Eau, assainissement et hygiène et faire preuve de volonté politique. Ils sont également appelés à pour promouvoir des solutions adéquates et augmenter l’impact des ressources disponibles.

Effectuer le suivi des engagements tablés lors des Réunions de haut niveau est un élément crucial du Dialogue de haut niveau sur les engagements et pour renforcer la responsabilité mutuelle dans le secteur WASH. Chaque année, les pays en développement et les bailleurs de fonds effectuent un suivi des progrès réalisés dans la mise en oeuvre de ces engagements souscrits lors des Réunions de haut niveau.

Pourquoi le Dialogue de haut niveau sur les engagements est-il important ?directdown

• il est aligné avec le dialogue en cours et renforce le dialogue où cela est approprié.

• il accroît le profil politique de l’assainissement et de l’eau.

• il encourage les processus multi-acteurs et définit un rôle pour chacun.

• il engage les partenaires de développement à s’aligner derrière une planification claire et des priorités à court terme.

• il encourage la responsabilité mutuelle entre tous les acteurs.