Principes directeurs


Le partenariat SWA est le fruit d’un accord sur un ensemble de valeurs fondamentales afin de le guider tout au long de son existence, indépendamment de tout changement d’objectif, de stratégie, de type de travail ou de direction. Ces principes directeurs représentent ce que tous les partenaires ont en commun. Avant d’intégrer SWA, chaque pays partenaire et chaque organisation doit s’engager à les respecter. Les principes directeurs sont les piliers de toutes les activités et initiatives de SWA, y compris le travail lié aux dispositifs fondamentaux et aux comportements collaboratifs.


Documents principaux et Ressources


Les sept principes directeurs de SWA sont:

 

 

1. Efforts multipartites


Toutes les parties prenantes peuvent apporter des contributions pertinentes et complémentaires pour aider à concrétiser les ambitions du secteur et atteindre les ODD. Cela comprend les gouvernements, les organisations intergouvernementales, les donateurs bilatéraux et multilatéraux, les banques de développement, les organisations de la société civile, le secteur privé et les usagers des services. Le caractère transversal de l’assainissement et de l’eau impose une collaboration efficace, une participation significative et un travail en commun de ces parties prenantes ;

 

2. Durabilité des services et des actions :

 

Obtenir une viabilité durable de ces services doit être un des objectifs qui guident toutes les stratégies et les mesures qui visent à améliorer l’accès à l’assainissement et à l’eau potable. Une vision et une planification à long terme, un accent sur la gouvernance et des efforts et des actions soutenues sont nécessaires pour atteindre cet objectif ;

 

 

 

3. Ne laisser personne de côté et atteindre des normes minimales de couverture, d’accès, d’utilisation et d’efficacité des services :

 

Cibler les populations non desservies, éliminer progressivement les inégalités d’accès et assurer le maintien des services existants doivent être des objectifs prioritaires par rapport à l’amélioration des services aux populations qui y ont déjà accès. Un soutien particulier est nécessaire pour les pays et dans les situations où atteindre les ODD a pris le plus de retard ;

 

 

4. Transparence et redevabilité :

 

Transparence, intégrité et redevabilité doivent être incorporées dans toutes les activités de SWA. Les engagements déjà souscrits par les bailleurs de fonds et les pays constituent une fondation solide pour élargir l’accès à l’assainissement et à l’eau potable et pour améliorer l’aide au développement. Ces engagements doivent continuer à se traduire en actions et en résultats ;

 

 

5. Prises de décision fondées sur des éléments de preuve :

 

La recherche et la communication réciproque de connaissances et de faits dûment constatés doivent informer l’élaboration des politiques et des mesures sectorielles à tous les niveaux ;

 

 

 

6. Droits de l’homme en matière d’eau et d’assainissement pour tous :

 

Le partenariat œuvre pour réaliser les droits de l’homme en matière d’eau et d’assainissement pour tous.

 

 

 

 

 

7. Collaboration internationale et efficacité de l’aide :

 

Les engagements concernant l’efficacité de l’aide au développement doivent être mis en œuvre conformément à la Déclaration de Paris et au Programme d’action d’Accra

Par ailleurs, les Principes du Comité d’aide au développement de l’OCDE pour l’engagement international dans les États fragiles et les situations précaires doivent guider l’action sectorielle dans les contextes en question.