L’approche du Mali pour la préparation de la Réunion des Ministres du Secteur

12 Feb, 2019

 

Le Mali a fait de l’accès à l’eau potable et l’assainissement, une des priorités. Aussi, le secteur figure parmi les axes stratégiques du Cadre stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) qui ambitionne d’atteindre un taux de couverture de 100% à l’horizon 2030, conformément aux Objectifs de Développement Durable (ODD). Le taux national d’accès à l’eau potable est de 68%[1] (en fin 2017, reparti entre le milieu rural (65,3%) et le milieu urbain (74,7%). Le taux national d’accès à l’assainissement en 2015 est de 25% (JMP 2015). Les défis se posent en terme de gestion des données et de coordination. De ce fait, le Gouvernement du Mali a entrepris la révision des politiques nationales de l’eau et d’assainissement pour s’aligner avec les ODD.

Préparation de la Rencontre des Ministres du Secteur, un processus multi-acteurs au Mali

Le processus préparatoire de la Réunion des Ministres du Secteur est guidé par une feuille de route claire conduite par le Gouvernement à travers par le ministère en charge de l’eau et celui de l’assainissement. Un comité national de suivi de SWA a été mis en place. Il est composé des points focaux nationaux SWA[2], l’Unicef au Mali, WaterAid Mali, le point Focal SWA de la société civile, le secteur privé à travers UDUMA Mali, la CPS/SEEUDE[3] chargé de l’élaboration des rapports GLAAS et TRACKFIN au Mali.

Le SWA fait bouger les lignes au Mali

Le SWA a permis de disposer d’une estimation financière du coût de l’ODD 6 en 2017 qui s’élève à un montant de $ 162 millions de dollars (soit CFA 101 milliards) pour les services de base et $ 668 millions de dollars (soit CFA 416 milliards) pour les services gérés en toute sécurité. Les acteurs sont renforcés sur les initiatives de financements et de réduction des inégalité grâce au webinaires SWA qui sont à 100% suivis au Mali. Les acteurs adhèrent de plus en plus au processus SWA et se concertent davantage grâce aux réunions du comité national de suivi. La feuille de route axée sur la mise en œuvre du Mécanisme de Redevabilité Mutuelle et la préparation de Réunion des ministres du secteur connait un début d’exécution avec une accélération prévue en février 2019. Ce même comité de suivi prépare AFRICASAN 5.

 

Un atelier national de préparation de la rencontre des ministres pour engager tous les acteurs

Une approche progressive a été adoptée : élaboration de la Fiche Pays par le comité national de suivi SWA, tenue d’un atelier de validation par l’ensemble des acteurs, présentation à la Revue sectorielle conjointe avec une communication sur le Mécanisme de redevabilité mutuelle de SWA en présence d’un représentant du Secrétariat SWA.

Le processus préparatoire de la Réunion des Ministres du Secteur bénéficie de l’appui technique du Secrétariat SWA à travers entres autres des webinaires et les appels bilatéraux. Le 7 février les deux ministres en charge de l’eau et l’assainissement présideront l’atelier national de préparation de la Rencontre des ministres du secteur. Cinquante participants venus du gouvernement et de toutes les catégories d’acteurs du dispositif de SWA y ont été invités.

 

L’Unicef au Mali et WaterAid Mali au cœur du processus SWA

L’implémentation de SWA au Mali est soutenue par Unicef et WaterAid au Mali. A cet effet, ils animent des espaces pour les webinaires SWA à leurs sièges, appuient techniquement les points focaux du gouvernement et de la société civile pour SWA et AFRICASAN, prépare les documents simplifiés sur SWA, appuie techniquement et financièrement plusieurs réunions de suivi de SWA et la production du rapport pays SWA, organise les ONG internationales et nationales pour les contributions à TRACKFIN.

** **

[1] Source Rapport annuel 2017, Direction Nationale de l’Hydraulique

[2] Directeur National Adjoint de la Direction Nationale de l’Hydraulique et Directrice Nationale Adjointe de la Direction Nationale de l’Assainissement, du Contrôle des Nuisances et Pollution

 

[3] Cellule de planification et de statistique; secteurs Eau, Environnement, Urbanisme et Domaine de l’état